Octobre et Accords Toltèques – entre lumière et ombre, prendre de bons bols d’air

Octobre et Accords Toltèques – entre lumière et ombre, prendre de bons bols d’air

Octobre, entre lumière et ombre, prendre de bons bols d’air
et se mettre en ordre dedans, équilibrer ses comptes, régler ses dettes avant l’hiver…

Le mois d’octobre est souvent une réjouissance poétique d’un temps de passage entre la lumière d’été et celle d’hiver, comme l’évoque le titre de la chanson éponyme de Francis Cabrel…
De mon point de vue, la lumière d’octobre peut être une des plus éclatantes de l’année mêlant dans nos contrée le bleu pur de l’azur avec la combinaison magique des couleurs propre à ce dizième mois du calendrier grégorien, et huitième du calendrier romain.
Au mois d’octobre,
 la nature se dote d’une de ses plus belles parures avec un chatoiement de couleurs jaune-vert-rouge des plus enchanteurs pour l’oeil. La lumière d’octobre peut être éclatante de cette luminosité si spéciale qui est une évidence de beauté quand le soleil et le bleu du ciel emportent tout le reste. Profiter du soleil de la mi-journée peut-être délicieux, par exemple, en cette saison. En outre, la nature nous gâte aussi par ses douces saveurs automnales dont celle du potiron, de la chataigne, du champignon, de la noix, de la grenade, des salades amères et autres produits lacto-fermentés qui vont bien avec cette énergie, pour n’en citer que quelques unes…
Paradoxalement, octobre est aussi un bon temps pour mourir.
Pour regarder la vérité en face afin d’éviter l’enfer des suppositions de la voix qui parle seule dans nos têtes.
Pour nous affranchir de la domestication collective fondée sur la peur et le contrôle.
Pour éviter la déception et la mélancolie découlant de la désillusion.
Pour respirer avec amplitude et se mettre en ordre avant l’hiver.

Pour visiter ou revisiter le processus d’attachement-détachement, au coeur des enseignements toltèques, qui a été le thème central de la dernière session d’automne dans les Hautes Baronnies Provençales, dans le voisinage du Haut Ventoux. Cette session très douce, ponctuée par le brame du cerf dans la montagne avoisinante et la foudre des orages post-éqinoxes a permet de réaliser cet inventaire toltèque pour laisser partir ce qui doit partir dans nos vies et commencer à « mettre de l’ordre en soi » pour reprendre une formule chère à Olivier Clerc *. 

Une conférence-entrevue avec Le Guide du Bien-être, relate aussi ces enseignements toltèques :

 

span style= »color:#800000″>La méditation de la feuille morte qui se détache de l’arbre et tournoie dans l’air avant de mourir à la terre qu’elle contribue à nourrir en formant l’humus, est, à ce titre édifiante, pour bien ressentir l’esprit d’octobre.
Car c’est aussi ce moment de l’année où la descente vers l’hiver se fait plus évidente par un rafraîchissement de la température et les feuilles des arbres qui se détachent de leurs branches.

 » (…) Le soleil a cessé d’initial (…) »
René Char dans Le Jugement d’octobre

La méditation de la feuille de l’arbre qui tombe vers la terre est une invitation à se mettre de nouveau au rythme de la nature dont nous avons besoin comme ressource permanente pour rester en bonne santé et équilibrés dans un monde de fous domestiqué par le cauchemar de la planète et la peur. Et d’accepter de laisser mourir et partir une fois encore tout ce qu’il est bon de laisser tomber pour que la vie renaisse sous des formes nouvelles et vivre un nouveau cycle.

Que souhaitez-vous laisser tomber et mourir à la terre d’automne dans votre vie en ce moment ? 

« Ce que les Toltèques appellent s’abandonner à l’ange de la mort peut aussi être appelé détachement. Le détachement ne signifie pas qu’on arrête d’aimer quelqu’un ou quelque chose mais que l’on sait ne rien pouvoir faire pour arrêter la transformation de la Vie. Le détachement est très puissant, car lorsqu’on apprend à se détacher, on respecte les forces de la nature et on respecte aussi les changements qui se produisant dans notre vie. » 
Don Miguel RUIZ
Dans ce même temps, la terre d’automne fournit aussi ses nourritures savoureuses et des récoltes en abondance et il peut être pertinent aussi de s’interroger sur l’abondance de vos récoltes dans vos vies spirituelles, relationnelles, intellectuelles, matérielles et intérieures. Une inventaire toltèque peut s’avérer aussi très utile…

Cela sera l’objet d’une session de trois jours sur les Médecines Toltèques d’Hiver dans la Drôme Provençale, près de Dieulefit les 5, 6 et 7 novembre où le corps sera mis à l’honneur au cours de ce nouveau stage avec l’esprit de l’hiver vers lequel nous nous dirigeons, dans ce moment de l’année entre automne et hiver.

S’inscrire à l’infolettre Toltèque

* indicates required



Ce qui m’intéresse:

etreguerisseurs.com utilisera les informations fournies sur ce formulaire pour vous contacter. Merci de nous préciser comment vous souhaitez être contacté:

Vous pouvez vous désinscrire à toute moment en cliquant sur le lien en bas de tous nos emails.


Marcher les Accords Toltèques au rythme des saisons – Atelier 4

Atelier 4 - L'hiver Toltèque - Avec Pierre-Alexandre Morales, instructeur et accompagnateur dans la voie toltèque - Intégration des Accords Toltèques par la marche
Organisé et à l'initiative de l'Office de Tourisme de Villeneuve lez Avignon - VENDREDI 3 DECEMBRE 2021

Voir les détails »
35€
OFFICE DE TOURISME de VILLENVE LEZ AVIGNON (30),

Les Accords Toltèques au rythme des saisons

Avec Pierre-Alexandre Morales, instructeur et accompagnateur dans la voie toltèque - Les Accords Toltèques au rythme des saisons
11 et 12 décembre 2021 - Mougins (06)

Voir les détails »
180€
La Maison des bois – 560 Chemin des Argelas, Mougins, 560 Chemin des Argelas,
Mougins, 06250 France
+ Google Map

CERCLE DE TAMBOURS – Vendredi 17 novembre – Avignon

Journée CERCLE DE TAMBOURS - Vendredi 17 décembre - proche d'Avignon. Le chant de l'âme à la terre et au ciel avec Pierre Alexandre Morales

Voir les détails »
20€
Avignon, Avignon, 84000 France
+ Google Map
No Comments

Post A Comment